© 2017 - Union Monégasque

ADRESSE

10, bd Rainier III - 98000 Monaco

EMAIL

Besoin d'aide?

Union Monégasque

Informations utiles

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon

01 .

LOGEMENT

AUJOURD'HUI

 

Bien sûr, le logement des Monégasques est une priorité pour tous. Nous souhaitons poursuivre les efforts entrepris depuis de nombreuses années :

♦ Construire régulièrement des appartements domaniaux neufs.
♦ User du droit de préemption le plus souvent possible.
♦ Réaliser des remembrements où l’État sera un partenaire incontournable.
♦ Favoriser la mobilité dans les domaines de l’État pour répondre aux souhaits de nos compatriotes et récupérer des appartements de grande capacité après le départ des enfants du domicile familial.
♦ Rechercher des opérations de rénovation d’immeubles anciens domaniaux.
♦ Poursuivre les constructions de plus petite taille permettant rapidement de créer 20 à 40 appartements.

NOUS VOULONS CONTINUER À OFFRIR À NOS COMPATRIOTES AU MOINS 100 LOGEMENT PAR AN.

NOUS PROPOSONS

 

Il faudra rapidement pouvoir reconstruire, avec des techniques modernes, des immeubles domaniaux anciens (Herculis,
Les Caroubiers, Bel Air…) afin de générer un plus grand nombre de surfaces modernes. 
Cela devra se faire en relogeant dans un premier temps les habitants dans des opérations tiroirs en prenant de nombreuses précautions pour les transférer car il s’agit essentiellement de personnes âgées. 

 

Enfin, la liste Union Monégasque a été la seule à proposer une solution innovante : demander au Gouvernement d’étudier, dès les élections de février, la possibilité de délocaliser le stade Louis-II, en mer ou à proximité de la Principauté, sur le territoire de l’une des communes limitrophes. Il faudra réserver des surfaces pour maintenir des activités sportives en Principauté (hors athlétisme et jeux de terrain gazon), comme la natation, le squash, la musculation… Une fois ces réservations sportives faites, il restera en plein centre de Fontvieille une surface suffisante pour réaliser des opérations domaniales (environ un millier d’appartements) et des surfaces de bureaux qui pourront être mises à disposition des Monégasques.

 

Pour éviter toute polémique stérile, nous demandons aux Monégasques s’ils préfèrent assister à vingt matches par an (maximum) et un meeting d’athlétisme en Principauté plutôt qu’à quelques centaines de mètres ou s’ils préfèrent que leurs enfants et petits enfants trouvent sûrement un logement quand ils en auront besoin !

LE BUT

 

Poursuivre les efforts de l’État concernant le logement des Monégasques dans les années à venir.

Eric Elena et Eric Battaglia