© 2017 - Union Monégasque

ADRESSE

10, bd Rainier III - 98000 Monaco

EMAIL

Besoin d'aide?

Union Monégasque

Informations utiles

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon

LE BUT

 

Poursuivre les efforts de l’État concernant le logement des Monégasques dans les années à venir.

NOUS PROPOSONS

 

Il faudra rapidement pouvoir reconstruire, avec des techniques modernes, des immeubles domaniaux anciens (Herculis,
Les Caroubiers, Bel Air…) afin de générer un plus grand nombre de surfaces modernes. 
Cela devra se faire en relogeant dans un premier temps les habitants dans des opérations tiroirs en prenant de nombreuses précautions pour les transférer car il s’agit essentiellement de personnes âgées. 

 

Enfin, la liste Union Monégasque a été la seule à proposer une solution innovante : demander au Gouvernement d’étudier, dès les élections de février, la possibilité de délocaliser le stade Louis-II, en mer ou à proximité de la Principauté, sur le territoire de l’une des communes limitrophes. Il faudra réserver des surfaces pour maintenir des activités sportives en Principauté (hors athlétisme et jeux de terrain gazon), comme la natation, le squash, la musculation… Une fois ces réservations sportives faites, il restera en plein centre de Fontvieille une surface suffisante pour réaliser des opérations domaniales (environ un millier d’appartements) et des surfaces de bureaux qui pourront être mises à disposition des Monégasques.

 

Pour éviter toute polémique stérile, nous demandons aux Monégasques s’ils préfèrent assister à vingt matches par an (maximum) et un meeting d’athlétisme en Principauté plutôt qu’à quelques centaines de mètres ou s’ils préfèrent que leurs enfants et petits enfants trouvent sûrement un logement quand ils en auront besoin !

AUJOURD'HUI

 

L’économie monégasque se porte bien ; en termes de statistique, nous sommes en situation de plein emploi et le budget de l’État affiche chaque année un bénéfice d’autant plus enviable qu’il est exonéré de toute dette publique. Les Monégasques bénéficient de la priorité nationale (même si tout le monde s’accorde à y consacrer une réelle vigilance) ainsi que d’un système de santé efficace sans oublier un secteur éducatif aux résultats remarquables ainsi qu’une vie culturelle haut de gamme. Dans un environnement international où la croissance reprend sensiblement, malgré certains signes de déséquilibres potentiels, nous pouvons affirmer que, même fragile, notre prospérité est bien là.

LE POUVOIR D'ACHAT

LE BUT

 

À quoi bon voter des budgets en excédent si le plaisir de vivre chez nous diminue inexorablement ?
La politique doit être au service de l’humain, pas l’inverse. Ce débat appartient aux Monégasques, à eux de s’en emparer en nous suivant.

NOUS PROPOSONS

 

Voici nos propositions, sans toutefois chercher à faire une liste exhaustive tant celle-ci serait longue.

01. Un véritable phasage des chantiers au lieu d’une simple information comme le fait aujourd’hui le Gouvernement : être averti qu’il va y avoir du bruit pendant longtemps ne supprime pas la nuisance et ne rend pas la vie plus agréable... Un droit à la tranquillité par quartier doit être étudié.
02. Un contrôle extrêmement strict des volumes sonores dans tous les lieux de nuit, y compris ceux qui sont fermés, afin de respecter le voisinage sans empêcher la vie nocturne d’exister. Des solutions acoustiques existent et nous exigeons leur mise en place immédiate.
03. Doter la police d’instruments de mesure portables permettant de contrôler tous les véhicules dont le niveau sonore est abusivement élevé, notamment les deux-roues.
04. Oser entamer une vraie réflexion sur la voiture en Principauté. Encourager davantage l’utilisation des véhicules électriques.
05. Refuser catégoriquement tout nouveau parking en ville, à l’exception des parkings de dissuasion à la périphérie et, bien évidemment, des parkings destinés précisément aux immeubles d’habitation.

Il faut agir vite et force est de constater que nous sommes les seuls à avoir à notre crédit un message fort et clair porté pendant toute la mandature.

IL EST TEMPS D'OBTENIR DES RÉSULTATS TANGIBLES ET RAPIDES

AUJOURD'HUI

 

Nous vivons dans un pays dont l’exiguïté est à la fois une chance et une contrainte. Une chance car notre communauté vit resserrée autour du Souverain, en parfaite harmonie avec ceux qui choisissent de la rejoindre, nos résidents.
 

Toutefois, cette harmonie est délicate car elle doit conjuguer développement économique et qualité de vie ; elle est aujourd’hui sérieusement remise en cause par différents facteurs :


♦ La multiplication des chantiers dans toute la ville, qu’ils soient publics ou privés.
♦ La mobilité qui rend les déplacements difficiles et donc augmente le taux de pollution.
♦ La résultante de ces deux points est d’une part le bruit, qui est devenu une vraie difficulté pour tous, et d’autre part,
les problèmes de santé publique qui sont corrélativement liés.


Union Monégasque a toujours pris position sur ces sujets avec beaucoup de force, sans jamais être suivi par les autres élus et encore moins par le Gouvernement.

QUALITÉ DE VIE

02 .

Bernard Pasquier et Valérie Bernard